c’est hanaa

13 juin 2008

salu  pour  tous    jhanaae  suis  hanaa  messaoudi  age  de  13  ans  u ne  fille    algerienne  abite  a  oueder  hiou  la  wilaya  de  relizaene   je  suis  une  ecoliere   de  mouhamed  boudiaf   j’aime  bien  cette  ville  car  elle  m’a  donne  boucoup  de  chose   comme  des   bon  parents  et  des  belle  soeur  et  l’ami  de  ma  vie   hamida 

Enrique Iglesias

26 juin 2008

4486.jpgun  bon  chanteur  pour  ma  cherie  amel

vous les femmes

26 juin 2008

juliodm468x682.jpgVous les femmes, vous le charme
Vos sourires nous attirent nous désarment
Vous les anges, adorables
Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

Avec des milliers de roses on vous entoure
On vous aime et sans le dire on vous le prouve
On se croit très forts on pense vous connaître
On vous dit toujours, vous répondez peut-être

Vous les femmes, vous mon drame
Vous si douces, vous la source de nos larmes
Pauvres diables, que nous sommes
Vulnérables, misérables, nous les hommes

Pauvres diables, pauvres diables ….

Dès qu’un autre vous sourit on a tendance
A jouer plus ou moins bien l’indifférence
On fait tout pour se calmer puis on éclate
On est fous de jalousie et ça vous flatte

Vous les femmes vous le charme
Vos sourires nous attirent nous désarment
Pauvres diables que nous sommes
Vulnérables, misérables, nous les hommes

Pauvres diables, Pauvres diables, Pauvres diables

cristiano renaldo

26 juin 2008

1915363990425crh212054l1.jpgCristiano Ronaldo dos Santos Aveiro dit Cristiano Ronaldo est un joueur de football portugais né le 5 février 1985 à Funchal, évoluant à Manchester United au poste d’ailier ou de milieu offensif.

hanaa montana

26 juin 2008

000004123720070706150719.jpgje  la  kif

amel ma soeur

26 juin 2008

reco00111.jpgje  t’aime  ma  soeur  bien  cherie

a dieu mon pays

26 juin 2008

macias43.jpgEnrico Macias         a  dieu  mon   pays

J'ai quitté mon pays J'ai quitté ma maison Ma vie ma triste vie Se traîne sans raison  J'ai quitté mon soleil J'ai quitté ma mer bleue Leurs souvenirs se réveillent Bien après mon adieu  Soleil ! soleil de mon pays perdu Des villes blanches que j'aimais Des filles que j'ai jadis connues  J'ai quitté une amie Je vois encore ses yeux Ses yeux mouillés de pluie De la pluie de l'adieu  Je revois son sourire Si près de mon visage Il faisait resplendir Les soirs de mon village  Mais, du bord du bateau Qui m'éloignait du quai Une chaîne dans l'eau A claqué comme un fouet  J'ai longtemps regardé Ses yeux bleus qui fuyaient aient aient La mer les a noyés dans le flot Du regret et et et et  

mon grand pere

25 juin 2008

pict2270.jpgc’est  mou3ad  mon   cousin  je  la  dore  il  est  tres  cooll

ma tente djamila

25 juin 2008

img01031.jpgc’est  ma  tente  djamila  je  la  kife  elle  est  tred  belle  je  l’aime  car   elle  m’aime  aussi

pour quoi tous sa dans la vie

25 juin 2008

earlyadolescents.jpgLe sexe à la une au Québec. En visite chez ma mère pour Pâques j’apprends la parution du livre Le Sexe en mal d’amour de la sexologue Jocelyne Robert. Ma mère, dans tous ses états, me parle de ce nouveau phénomène inquiétant de la consommation de la pornographie par les jeunes. Un mois plus tard, mon père, qui revient de la Floride, m’envoie par Internet les articles du Devoir qui parlent du sexe chez les jeunes. Lui aussi, scandalisé, dénonce les pratiques sexuelles de la jeunesse.

je veux vivre

25 juin 2008

nagfaudelpbordas.jpg:}
Je veux vivre, vivre
Bahri n’hich, n’hich

Je veux vivre pour manger touts les livres
Je veux vivre pour connaître les enfants
De mes petits enfants, pour atteindre 100 ans
Pour atteindre 1000 ans, pour être heureux et libre

Je veux vivre pour courir sur la grève
Je veux vivre pour embrasser mes rêves
Pour embraser mes jours pour connaître l’amour
Et les heures qui enivrent, je veux vivre

{au Refrain, x2}

Je veux vivre toutes les joies de la terre
Je veux vivre et parcourir les mers
Je veux vivre pour sonner la planète
Sans en laisser une miette, je veux voir toutes les villes
Plonger de toutes les îles que leur ciel me délivre

au Refrain}

Je veux vivre pour avaler le monde
Je veux vivre de mondes qui frissonnent
De milliers de pays de millions de personnes
D’un milliard de récit, je veux pouvoir les suivrent

Je veux vivre sans jamais m’assoupir
Je veux vivre sans jamais me trahir
Pour que chaque saison recolore mes passions
Pour dévorer le temps qui cesse de me poursuivre
Je veux vivre…
Bahri n’hich…

Pour ce que lorsque la mort viendra me faire, un sort
Elle ne puisse jamais, jamais déraciner tout ce que j’ai planté
Tout ce que j’ai semé qui me fera survivre

1234